Vous êtes ici

Lydia Gasse

Lydia Gasse
Violons I

Lydia Gasse débute l'apprentissage du violon à l'âge de 4 ans et est admise au Conservatoire de musique du Québec à Val-d'Or à l'âge de 7 ans, dans la classe de Silviu Parlea.  Diplômée de l'University of Western Ontario où elle a obtenu, avec distinction, une maîtrise en interprétation du violon, Lydia possède une solide expérience comme chambriste et musicienne d'orchestre.

Nommée « The Most Promising Player » par maestro Boris Brott au cours de sa première saison passée avec le National Academy Orchestra en 2009, on a également pu l'entendre régulièrement au sein de plusieurs orchestres symphoniques du Québec et de l’Ontario, dont notamment Orchestra London de 2010 à 2012. Musicienne recherchée et estimée, Lydia joue à l’OSD depuis 2006 en tant que surnuméraire et c’est en 2012 qu’elle remporte son poste chez les premiers violons.

Membre de l'Ensemble à Vents de Sherbrooke depuis plusieurs années à l'euphonium, Lydia aime cultiver toutes les facettes de la vie de musicienne.  Elle a par ailleurs signé de nombreux arrangements musicaux pour les diverses formations dont elle a fait partie ou assumé la direction musicale. Elle est codirectrice musicale de l’orchestre de la Relève de Sherbrooke depuis 2013. Très active sur la scène musicale estrienne, Lydia se produit régulièrement en compagnie du pianiste Karl Mongrain. Ensemble, ils forment l’Attakka Duo. Également maman de trois jeunes enfants, elle partage ses activités entre sa vie musicale et familiale.

En entrevue avec Lydia Gasse

Votre ville et pays de naissance

Je suis née à Greenfield Park, j'ai grandi à Val-d'Or et j'habite Sherbrooke !

Votre instrument

Le violon

Jouez-vous d'autres instruments ?

Je joue de l'euphonium depuis le secondaire et je n'ai jamais arrêté. Je suis membre de l'Ensemble à vents de Sherbrooke !

Depuis combien de temps faites-vous partie de l'équipe des musiciens réguliers à l'OSD ?

J'ai commencé à jouer assez régulièrement avec l'OSD à compter de 2006. Puis, j'ai obtenu mon poste régulier en 2012 !

Quelle est votre plus ancienne mémoire musicale ?

Je devais avoir 4 ans, ma mère jouait un peu du piano et elle s'amusait à me faire deviner les noms des notes.

Quelle est la première pièce de musique que vous avez aimée ?

J'ai beaucoup écouté le film Fantasia de Disney étant très jeune et j'adorais écouter le passage avec la Symphonie « Pastorale » de Beethoven, sans réellement savoir quelle était cette pièce au début !

Un peu plus tard, au début du secondaire, je me souviens avoir eu mon premier réel coup de cœur pour une pièce de violon que je rêvais de jouer : la Fantaisie Écossaise de Bruch. J'ai d'ailleurs pu réaliser mon rêve de jeune fille lors d'un récital de maîtrise en 2010, j'en garde un merveilleux souvenir !

Qui a été votre influence musicale la plus importante ?

Toute l'équipe des professeurs du Conservatoire de Val-d'Or où j'ai étudié de 1992 à 2002 : principalement James Dowdy, Silviu Parlea, Suzanne Ouellet, Hélène Marchand, Denis Lamontagne et surtout sans oublier l'incroyable Jean St-Jules !

Ils ont été un peu comme une deuxième famille pour moi. Ils m'ont enseigné la musique dans le plaisir, avec rigueur, mais sans compétition, sans mauvais sentiments, juste le bonheur de partager leur passion, aujourd'hui ma passion.

Les compositeurs les plus inspirants ?

Je suis une mordue de musique romantique et j'aime beaucoup les compositeurs de cette époque en général. Mes préférés sont probablement Brahms et Tchaikovsky pour la musique orchestrale et Schumann pour la musique de chambre.

Moment le plus mémorable avec l'OSD ?

Humm, difficile de choisir ! Un des concerts me revenant en mémoire est celui où nous avons joué le Concerto no. 2 pour piano de Brahms avec le soliste Serhiy Salov. J'y ai découvert une œuvre grandiose que j'adore.

Plus récemment, je garde un souvenir mémorable du concert « Shakespeare en musique», avec le chef invité Jean-François Rivest. Quelle joie avons-nous eu à jouer la Symphonie no. 35 de Mozart sous sa baguette ! Et que dire de la poignante prestation du comédien Benoit McGinnis dans Hamlet de Chostakovitch !

Que faites-vous pendant votre temps libre ?

Avant j'aurais répondu j'écris des arrangements pour le plaisir, je vais marcher dans le bois, je joue à des jeux de société, j'écoute des séries et des films et surtout j'écoute de la musique de film. Bon, je fais encore un peu tout ça, mais j'ai aussi et surtout mes 3 enfants qui me tiennent occupée ! :)

Quels établissements d'enseignement de la musique avez-vous fréquentés ?

Conservatoire du Québec à Val-d'Or, Université de Sherbrooke, University Western Ontario, London

Quel est le meilleur conseil que vous n'ayez jamais obtenu ?

Que chaque expérience, chaque « détour » que nous prenons, nous fera grandir et qu'il n'y a pas UN seul bon chemin.

Dans quels orchestres jouez-vous ?

Je suis surnuméraire dans plusieurs orchestres dont l'OSDL et l'OSSLSJ.

Un proverbe qui vous sied bien ?

Ce qui est passé a fui ; ce que tu espères est absent ; mais le présent est à toi.

- Proverbe arabe

 

Abonnez-vous à notre info-lettre