Vous êtes ici

Marina Thibeault

Altiste
Marina Thibeault

Reconnue pour « sa sonorité riche et profonde ainsi que sa virtuosité et son enthousiasme exceptionnel », l’altiste Marina Thibeault voyage dans le monde en tant que récitaliste, musicienne de chambre et soliste. Marina est une fervente ambassadrice de la musique nouvelle, de la diversité et de l'innovation dans le monde de la musique classique. Elle se fait un devoir d'enrichir le répertoire pour alto en collaborant étroitement avec plusieurs compositeurs, parmi lesquels Jean Lesage dit de son jeu: « Il y a de la musicalité à chaque instant ».

Mme Thibeault a été nommée "Révélations Radio-Canada 2016-2017" et est récipiendaire du prix de la Fondation Sylva Gelber (2016). Elle a remporté le premier prix dans la catégorie de cordes du Prix d'Europe (2015), le Concours de concerto de McGill (2015), le Prix Radio-Canada "Jeunes Artistes" (2007), ainsi qu'un prix spécial au Concours International d'alto Beethoven en République Tchèque (2008).

Chambriste passionnée, Marina a collaboré avec les membres du Quatuor Guarneri, Cleveland Quartet, et le London Haydn Quartet, pour ne citer que ceux-ci. Son intérêt pour la nouvelle musique l'amène à travailler avec des compositeurs vivants tels que John Corigliano, Joan Tower et Krzysztof Penderecki.

A 9 ans, elle était la plus jeune étudiante en violon à entrer au Conservatoire de musique de Québec. Elle détient un baccalauréat du "Curtis Institute of Music", où elle a étudié avec les professeurs Michael Tree et Roberto Diaz. Elle ira étudier ensuite au "Conservatorio della Svizzera italiana" sous la tutelle de Bruno Giuranna, avec l'aide du Conseil des Arts du Canada et la bourse Eskas, du gouvernement suisse. Marina détient une maîtrise de l’Université McGill avec André Roy, et débutera à l’automne un doctorat. Elle a participé à de nombreux festivals incluant "Music Academy of the West, "Perlman Chamber Music workshop", "Taos School of Music", Aurora, MISQA et IMS Prussia Cove.

Le premier album de Marina, Toquade, a été lancé en avril 2017 sous étiquette ATMA Classique. En février 2018, elle fera ses débuts à l’Orchestre Métropolitain dans la symphonie concertante de Mozart, avec Yukari Cousineau, avec l’Orchestre de chambre Appassionata et le concerto de Telemann ainsi qu’avec l’Orchestre symphonique de Drummondville dans le double concerto de Bruch avec Jean-François Normand.

Marina joue sur un alto fabriqué en 1854 par Jean-Baptiste Vuillaume, et un archet W.E Hill and Sons, généreusement prêtés par Canimex.

Présentation des musiciens

L'orchestre se compose de 45 musiciens réguliers, auxquels se joignent des surnuméraires pour les programmes à plus grand déploiement.