L’Orchestre symphonique de Drummondville est un orchestre professionnel basé au Centre-du-Québec, qui a pour mission première de diffuser et de faire découvrir la musique symphonique à la communauté de la région.

Pour ce faire, il propose une grande variété de concerts, allant des grands concerts symphoniques à des tournées de musique de chambre, des programmes éducatifs, des événements spéciaux ainsi que des enregistrements numériques.

Voir notre programmation

Qu’il soit mélomane aguerri ou qu’il découvre pour la première fois toute la puissance d’un orchestre d’une cinquantaine de musiciens réunis sur scène, le public est invité à passer un moment hors du temps où il se sentira bien et pourra apprécier toutes les nuances de cet instrument impressionnant qu’est l’orchestre symphonique.

La musique symphonique pour tous

À travers tous ses projets, l’OSD partage sa passion pour la musique de façon simple et directe, offrant des prestations de haut niveau dans une ambiance chaleureuse et décontractée. Les grands chefs-d’œuvres côtoient les œuvres moins connues et la musique classique rencontre d’autres formes d’art – cirque, danse, théâtre, projections – pour le bonheur des spectateurs et spectatrices qui, en tout temps, bénéficient de pistes d’écoute pour plonger encore plus à fond dans l’expérience du concert.

Un orchestre en plein essor

Depuis quelques années, l’OSD est reconnu tant par le public que par ses pairs pour la qualité et l’excellence de ses concerts, ainsi que pour son dynamisme, son audace et la richesse de ses programmations. Les trois Prix Opus qu’il s’est mérités témoignent de cette reconnaissance du milieu de la musique classique au Québec.

Prix Opus Concert de l’année

Régions, pour le concert Bel Canto (2017)

Prix Opus Concert de l’année

Régions, pour le concert Prince et Tsar (2019)

Prix Opus - Régions

pour l’événement Regards sur Beethoven (2020-2021)

Directeur artistique de l’année

Julien Proulx (2020-2021)

Engagement dans la communauté

Plus grand organisme culturel du Centre-du-Québec, l’OSD crée des liens avec de nombreux autres organismes régionaux et établissements d’enseignement de la musique, notamment en donnant des concerts dans les écoles. Il offre également un nouveau programme, Jeunes musiciens à l’avant-scène, qui aide la relève musicale de haut niveau à parfaire sa formation, à se développer et se démarquer. Plusieurs membres de l’Orchestre enseignent au Cégep de Drummondville.

Durant la pandémie, l’OSD est sorti de la salle de concert pour partir à la rencontre de la communauté dans divers lieux de la région. Une tournée par année est offerte, amenant la musique classique à résonner à Nicolet, Plessisville, Durham-Sud et L’Avenir.

En savoir plus

Un peu d’histoire

Les fondateurs

Jean Larocque

Originaire de Drummondville, Jean Larocque grandit dans une famille où la musique est bien présente. Démontrant un intérêt marqué pour la composition tout comme pour l’entrepreneuriat, il suit des cours d’harmonie pendant quelques années avec le compositeur Jean Chatillon et obtient, en 1974, un baccalauréat en administration-marketing de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Au tournant des années 90, il se joint à l’initiative de créer un orchestre à cordes à Drummondville, ensemble qui deviendra en 1997 l’Orchestre symphonique de Drummondville.

Jean Larocque fait également son chemin comme compositeur autodidacte. Quelques-unes de ses œuvres sont d’ailleurs interprétées au fil des ans par l’OSD, dont Dyptique 1815-2015, une œuvre en deux mouvements en hommage aux deux cents ans de la Ville de Drummondville, ainsi que La bonne chanson en quatuor, présentée dans les écoles de Drummondville, Nicolet et Victoriaville. Fier Drummondvillois, M. Larocque contribue de manière considérable à la vie culturelle de la ville.

Marc Bélanger

Violoniste, altiste, chef d’orchestre, arrangeur, compositeur et professeur, Marc Bélanger est issu d’une famille de musiciens. Il commence dès l’âge de 8 ans sa formation en violon et en chant au Conservatoire de musique de Québec et étudie par la suite la direction d’orchestre à l’Académie musicale Chigiana de Sienne, en Italie, sous la direction de Hermann Scherchen. Il joue avec plusieurs grands orchestres symphoniques, dont l’Orchestre symphonique de Québec, l’Orchestre symphonique de Vancouver et l’Orchestre symphonique de Sherbrooke. En 1981, il participe à la création de l’Orchestre Métropolitain de Montréal, dont il est le premier directeur musical.

Chef fondateur de l’Orchestre symphonique de Drummondville, il en est le directeur artistique jusqu’en 2007.