Vous êtes ici

Cristina Mondiru

Cristina Mondiru
Violons I

À l'âge de 10 ans, Cristina Mondiru demande à ses parents d'aller étudier la musique à Bucarest, la capitale de Roumanie, ville située à 700 km de son village natal. Elle veut y suivre l'enseignement de Stefan Gheorghiu, le professeur qui avait attiré Angèle Dubeau en Roumanie de 1981 à 1984. Cependant, les événements feront en sorte que Cristina posera plutôt sa valise à 200 km de la maison familiale. Mais pour elle, la voie de la musique était déjà tracée: la volonté et un réel esprit d'aventure ne l'abandonneront jamais.

À la suite de ses études universitaires en Roumanie, Cristina Mondiru entreprend une carrière de chambriste qui l'amènera en tournée sur les routes de l'Europe, de l'Asie et des États-Unis pendant une dizaine d'années. Elle enseigne aussi à l'Université "Transilvania" de Brasov, une ville centrale reconnue pour sa tradition culturelle.

Quelques années après la chute de Regime communiste de Ceausescu, elle immigre au Canada, où elle continue de se perfectionner à l'Université de Montréal auprès d'Éleonora Turowsky. Elle complétera sa maîtrise en 2003.

Membre de l'OSD, elle joue régulièrement avec l'Orchestre de Trois Rivières, l'Orchestre de Chambre de Montréal, Orchestre Symphonique de Sherbrooke, ainsi qu'avec d'autres ensembles au Québec.

Issue d'une famille d'écrivains, elle publie depuis 2007, de nombreuses méthodes de violon pour les jeunes, de même que des contes pour enfants en roumain et français, accompagnés pas sa musique. Elle enseigne le violon en mélangeant les traditions nord-américaines avec celles européennes, fait qui donne des résultats extraordinaires.

En entrevue avec Cristina Mondiru

Votre ville et pays de naissance

Suceava-Roumanie

Votre instrument

Le violon

Jouez-vous d'autres instruments ?

La mandoline

Depuis combien de temps faites-vous partie de l'équipe des musiciens réguliers à l'OSD ?

Au moins 15 ans.

Quelle est votre plus ancienne mémoire musicale ?

Un violon en acier reçu de la part de Père Noël qui résonnait bizarrement.

Quelle est la première pièce de musique que vous avez aimée ?

L’Opéra "Carmen" que j'ai écouté à l'âge de 8 ans.

Qui a été votre influence musicale la plus importante ?

Un professeur russe, Leonid Popovici.

Les compositeurs les plus inspirants ?

G. Enescu et J. S. Bach, deux styles totalement opposés.

Moment le plus mémorable avec l'OSD ?

Un concert dirigé par Marc Bélanger.

Que faites-vous pendant votre temps libre ?

L'écriture (musique et lettres), la lecture, la peinture, pratiquer la mandoline, faire du jardinage.

Quels établissements d'enseignement de la musique avez-vous fréquentés ?

L’Université G. Enescu-Roumanie et l’Université de Montréal.

Quel est le meilleur conseil que vous n'ayez jamais obtenu ?

Aimer tous les styles de musique.

Dans quels orchestres jouez-vous ?

Les orchestres symphoniques de Drummondville, Sherbrooke et Longueuil, Nouveau Monde, La Sinfonia, etc.

Un proverbe qui vous sied bien ?

Repose-toi en travaillant !

Abonnez-vous à notre info-lettre