Vous êtes ici

Quartom

Quartom comme dans quatuor d’hommes : un irrésistible quartette vocal qui allie une polyphonie parfaitement maîtrisée à un charme fou. Un ténor, Gaétan Sauvageau, deux barytons, Julien Patenaude et Benoit Le Blanc, et un baryton-basse, Philippe Martel, forts d’une formation classique, poussent l’harmonisation vocale à un niveau de séduction rarement atteint.

Capables d’une virtuosité folle comme d’un humour délirant, ces quatre beaux bonshommes sont aussi habiles dans les airs d’opéra que dans l’opérette ou la chanson populaire. Leur joie de chanter est un virus contagieux, et ils vous feront craquer avec leurs arias et leurs jeux de scène décalés. Plaisir assuré !

Le quatuor vocal Quartom voit le jour en avril 2008. C’est fort d’une formation musicale s’échelonnant de la maîtrise des choeurs d’enfants jusqu’à la maîtrise universitaire qu’il nous offre un répertoire riche et varié.
 
Quartom a quatre albums à son actif. Le premier, éponyme, en 2013, regroupe quelques unes des pièces de leur spectacle LA BONNE NOUVELLE SELON QUARTOM.  Le deuxième en 2014, LE NOËL DE QUARTOM, un troisième en 2016, ACTE III sous étiquette ATMA Classique, a été salué par la critique tant pour la qualité des interprétations que pour l’originalité du contenu. Le quatrième Renaissance est paru en octobre 2018 et s’est déjà attiré les éloges de la critique et du public.
 
Depuis les dernières années, Quartom s’est produit dans de nombreuses villes du Québec, à travers le Canada, les États-Unis, en Belgique et en France.

Antonio Figueroa

Ténor

Antonio Figueroa est diplômé de l’Université de cette même ville et débute sa carrière en entrant à l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal. Il reçoit le soutien financier de la Fondation Jacqueline Desmarais pour jeunes chanteurs d’opéra canadiens ainsi que du Conseil des Arts du Canada. Plusieurs fois récompensé, il est notamment remarqué par l’International Vocal Art Institute qui lui décerne le Silverman Price pour son interprétation de Belmonte (Die Entführung aus dem Serail).

Très apprécié dans le répertoire baroque et la musique sacrée, Antonio Figueroa chante des œuvres telles que le Messiah de Haendel, le Requiem de Mozart, le Magnificat et la Johannes-Passion de Bach. Il a par ailleurs eu l’occasion de se produire en concert avec différents orchestres canadiens, dont l’Orchestre Symphonique de Montréal (dans Das Rheingold ou Norma, sous la direction de Kent Nagano) et Les Violons du Roy.

Benoit Le Blanc

Baryton

Benoit amorce ses études musicales comme choriste et soliste chez les Petits Chanteurs du Mont-Royal.  Il poursuit ses études à l’Université de Montréal où il obtiendra un Baccalauréat et une Maîtrise en interprétation du chant.
Comme soliste, Benoit s’est illustré avec de nombreux ensembles amateurs et professionnels, dont l’Orchestre Métropolitain, l’Orchestre Symphonique de Montréal et l’Opéra de Montréal. On le retrouve également sur plusieurs albums dont celui consacré à la musique gospel, Good News, par les Chantres Musiciens sous la direction de Gilbert Patenaude. Comme choriste, il chante régulièrement avec l’Opéra de Montréal, l’Orchestre Symphonique de Montréal, l’Orchestre Métropolitain et a chanté dans les chœurs de la Basilique Notre-Dame, l’Église St-Andrew and St-Paul, La Chapelle de Québec, Le Studio de Musique Ancienne de Montréal. Benoit a enregistré deux albums sous l’étiquette XX1 : Gounod & Fauré avec Pierre McLean au piano et Cantum Novum avec Jacques Boucher à l’orgue et Sonia Coppey au violon. Il est l’autre baryton étoile co-fondateur du Quatuor vocal Quartom.

Julien Patenaude

Baryton

Julien amorce ses études vocales comme choriste aux Petits Chanteurs du Mont-Royal. Il poursuit ses études musicales au Conservatoire de Musique de Montréal, à l’Université de Montréal où il obtient un Baccalauréat et une Maîtrise en interprétation du chant. Il termine sa formation académique avec un diplôme d’opéra de l’Université de Toronto.
Julien a chanté plusieurs rôles à l’opéra, dont son favori, Papageno de Die Zauberflöte. Il a eu le privilège d’interpréter ce rôle fantastique à maintes reprises; aux États-Unis au Brevard Music Center; en Écosse au Aberdeen Youth Festival; à Toronto avec l’Opéra York et à travers le pays grâce aux Jeunesses Musicales du Canada. Il a travaillé comme soliste avec l’Opéra de Québec, l’Opéra du Royaume, Chants Libres et l’Opéra Bouffe du Québec.  Il a chanté avec le choeur de la Canadian Opéra Company, La Chapelle de Québec et l’Ensemble Caprice. Il dirige deux choeurs amateurs : Les Berges de Brossard et le Choeur Enharmonique. Il fait également de la mise en scène avec plusieurs troupes d’opéras et d’opérettes depuis 2009. Il est le baryton étoile co-fondateur du Quatuor vocal Quartom!

Philippe Martel

Baryton-Basse

Philippe amorce ses études musicales avec les Petits chanteurs de la Maîtrise de Québec. Il obtient 2 baccalauréats : le premier en administration de l’Université Laval et de l’École Supérieur de Commerce de Rouen et le second en musique (interprétation, chant) de l’Université McGill.
Comme soliste, Philippe s’est produit avec plusieurs chœurs amateurs et professionnels et à L’Opéra de Montréal dans les rôles de Maestro Spinelloccio dans Gianni Schicchi, le 5ième Juif dans Salomé et le soldat allemand #3 dans Silent Night . Comme choriste il chante depuis plus de 10 ans avec la Chapelle de Québec, L’OSM, l’Ensemble Caprice, le Studio de Musique Ancienne de Montréal et l’Opéra de Montréal. Il est baryton-basse étoile co-fondateur du Quatuor vocal Quartom.

12 Mars

Bélanger, Still, Korngold, Weill

Abonnez-vous à notre infolettre