Vous êtes ici

Ces folklores venus de l’est!

Les musiques folkloriques d’Europe centrale et d’Europe de l’Est, avec leurs sonorités singulières et typées, ont grandement influencé les compositeurs de musique classique, et ce, dès le 18e siècle. En compagnie de Gabriel Paquin-Buki, clarinettiste, arrangeur et passionné de musique Klezmer, venez découvrir le monde fascinant des musiques folkloriques d’Europe. Au programme : œuvres de Haydn, Bartók, Smetana et Dvořák interprétées par un trio de musiciens de l’OSD (Natalia Kononova-violon, Caroline Richard-violoncelle, Tristan Longval-Gagné-piano).

Jeudi 28 octobre 2021, 17h30, Centre des arts populaires de Nicolet

Vendredi 29 octobre 2021, 10h30, Club de golf de Drummondville

Vendredi 29 octobre 2021, 17h30, Club de golf de Drummondville  

Biographies des musiciens

Gabriel Paquin-Buki est un clarinettiste reconnu sur la scène montréalaise pour la subtilité de son jeu et la diversité de ses interprétations. Il est diplômé de l’Université de Montréal, où il a complété un baccalauréat en interprétation classique dans la classe de Jean-François Normand. En 2010, il a fondé Oktopus, un octuor dont le répertoire allie musiques klezmer, classique et Québécoise, avec lequel il a offert plus de 250 prestations au Québec, au Canada et en Europe. Réunis sur trois albums : Lever l’encre (2014), Hapax (2017) et Créature (2021), ses arrangements et compositions lui ont valu des nominations aux Juno ainsi qu’aux Prix de musique folk canadienne, en plus d’un prix international décerné par la radio slovaque de Bratislava en 2021.  
Gabriel a fait partie de la distribution montréalaise de la pièce de Broadway Indecent, présentée en 2019 au Centre Segal. En 2017, il a complété une maîtrise en littérature comparée à l’Université de Montréal. Dans son mémoire, il explorait le délicat sujet du rire dans la littérature de la Shoah. Depuis, il transmet ses passions à travers les concerts, l’enseignement, les conférences et les articles, partageant son temps entre les mots et les notes. 
-
Natalia Kononova - Soliste virtuose et chambriste reconnue, Natalia Kononova occupe le poste de violon solo de l'Orchestre symphonique de Drummondville depuis 2006. Née à St-Petersbourg, en Russie, elle a remporté de nombreuses compétitions tout au long de sa carrière et a obtenu sa maîtrise au Conservatoire N. Rimsky-Korsakov à St-Petersbourg.   
Gagnante du 1er prix du Huitième concours national de violon en Russie, Natalia s’est produite en tant que soliste avec I Musici de Montréal, les orchestres symphoniques de Drummondville, Trois-Rivières, Longueuil et de nombreux orchestres russes. Elle a également eu le plaisir de se produire à titre de violon solo invité de grands orchestres québécois, canadiens et américains.  
Passionnée de la musique d’aujourd’hui, Natalia a réalisé plusieurs créations d’œuvres de compositeurs québécois. Sa grande expérience musicale est reconnue partout au Canada, où elle a été invitée à juger de grandes compétitions musicales (CMC, FCMS). Pédagogue inspirante, elle a également animé de nombreuses classes de maître. 
-
Caroline Richard est détentrice d'une maîtrise en interprétation et d'un diplôme d'études supérieures spécialisées en répertoire d'orchestre qu'elle compléta sous la direction de Guy Fouquet à l'Université de Montréal. Elle travaille pour plusieurs orchestres de la province en plus d'être membre régulière de la Sinfonia de Lanaudière et de l'Orchestre symphonique de Drummondville. 
Chambriste recherchée, Caroline a été membre de l’ensemble Angèle Dubeau & La Piéta avec lequel elle a participé à de nombreux enregistrements et concerts. Elle est aussi régulièrement invitée à joindre d'autres formations. 
Très active dans l'enseignement de son instrument, Caroline enseigne le violoncelle au Cégep Lionel-Groulx et dans plusieurs écoles secondaires. Ses talents de pédagogue ont aussi été sollicités par le Cégep de Saint-Laurent, l’École de musique Vincent d’Indy, le Centre d’excellence artistique de l’Ontario, ainsi que par différents concours et orchestres de jeunes du Québec. 
Parmi les distinctions qui lui ont été accordées, soulignons plusieurs bourses attribuées par la Faculté de musique de l'Université de Montréal, la Fondation Sault-Saint-Louis et la Fondation pour le soutien des arts de Laval. 
-
Le pianiste sherbrookois Tristan Longval-Gagné est apprécié en tant que récitaliste, chambriste et pédagogue. Il a fait ses études à l’École de musique Schulich de l’Université McGill avec Sara Laimon, Kyoko Hashimoto et Anton Kuerti, avant de se perfectionner à la Juilliard School of Music à New York sous la tutelle de Julian Martin. Il s’est produit en concert aux États-Unis, au Canada, en Suisse et en France. Il a collaboré en concert avec plusieurs artistes de renom tel Martin Beaver et Robert Langevin. Tristan continue à nourrir sa passion de l’enseignement. Il est copropriétaire de l’école de musique Pianissimo et enseigne au Cégep de Sherbrooke. 

Gabriel Paquin-Buki